Liens utiles

  • Expérience Globale Ontario
  • Apprendre L’anglais ou le Français
  • Programme ontarien des candidats à l’immigration
  • Comment faire une demande
London-Middlesex site Web pour les nouveaux arrivants

London et Middlesex

Vidéo « Voix de l’immigration »


Transcription | Mobile

 

Transcript : Voix de l’immigration – London et Middlesex

Maria : Ici, j’ai appris que mes rêves pouvaient se réaliser si je travaillais pour y parvenir. Dans mon pays, je n’aurais jamais cru que cela serait possible!

Aiden : Quand on arrive ici à titre de réfugié, la première chose à laquelle on pense, c’est la sécurité.

Daryush : London est une ville calme et paisible. Il est étonnant de constater qu’on y compte plus de 300 000 habitants!

Aiden : Quand on est arrivé ici, on s’est dit : « mon Dieu, merci, au moins on est en sécurité »!

Ticha : J’aime bien London. Oui, on pourrait dire que c’est un endroit diversifié, et j’aime le fait que c’est petit, que les déplacements en voiture ne prennent que quelques minutes et que même en ville, on se sent un peu comme à la campagne.

Jose : C’est une ville ni trop petite, ni trop grande. Dans les petites villes, on ne trouve pas beaucoup de services. Dans les grandes villes, il y a de grands problèmes.

Lauren : Je suis tombée amoureuse du pays puis j’ai décidé de m’établir ici. La première personne que j’ai rencontrée à London est devenue l’une de mes amies les plus proches.

Fadela : J’adore l’esprit communautaire qui règne ici. On y éprouve vraiment un sentiment d’appartenance.

Daryush : J’habite London et, honnêtement, je me sens plus « Londonien » que Canadien car peu importe où je vais, je suis toujours content de revenir ici.

Shin : Quand je suis arrivée ici, j’étais si surprise, vous savez... Les trajets d’autobus, les circuits de transport en commun sont tellement fantastiques.

Andrea : Et j’adore le fait qu’on y organise des festivals et aussi la façon dont on éclaire le centre-ville. C’est comme une famille. Une grande collectivité familiale!

Ticha : Si on aime la musique, on peut assister à tous les grands concerts ici... comme dans toutes les grandes villes.

Fadela : Il n’est pas nécessaire d’aller loin pour faire des activités, que ce soit l’été ou l’hiver.

Daryush : Quand les gens vont au parc Victoria, ils peuvent s’asseoir n’importe où. Peu importe l’endroit, ils peuvent s’y asseoir. Ils hésitent peut-être à se dire que le parc Victoria leur appartient. Même s’il y a un festival, on peut aller partout. On peut marcher le long de la rivière Thames sans aucune difficulté, sans aucune crainte.

Ticha : Quand je suis arrivée ici, j’ai habité près du parc Springbank. Je m’y rendais souvent avec des amis et on faisait des barbecues.

Luz : On aime aller au restaurant, au cinéma ou au centre commercial.

Fadela : On trouve beaucoup de restaurants multiculturels à London. Si vous avez envie de manger des mets du Moyen-Orient, vous en trouverez, c’est certain. Et si vous êtes un adepte de la cuisine japonaise, coréenne ou thaï, vous en trouvez aussi.

Ticha : C’est une petite ville, mais elle devient un peu plus cosmopolite.

Daryush : Peu à peu, je suis devenu amateur de hockey. Et on devient fanatique de l’émission Hockey Night in Canada. Maintenant, on s’intéresse à un sport de plus – on suit toujours les parties de l’équipe de hockey de London.

Jose : J’aime les London Knights.

Fadela : On m’a demandé : À quel groupe appartiens-tu? C’est-à-dire, à la communauté afghane ou à la communauté arabe... mais personnellement, je n’éprouve pas un tel sentiment parce que je ne me sens exclue d’aucune communauté.

Ticha : Ma sœur et ma nièce sont venues s’établir à London. J’habitais ici depuis quelque temps et je leur ai dit que London était bien... qu’elle était si…

Hae : J’adore London!

Shin : Je suis si heureuse d’être ici!

Daryush : Quand on est habitué à London... qu’on la connaît, qu’on la vit, qu’on la goûte... On s’y sent si bien!